Véronique JOGUET

/ Peintures /

 

 

BIOGRAPHIE

 

« J’aime la nature rugueuse et dépouillée des paysages de chez nous ; la lumière les inonde et les couleurs, libérées de toute contrainte, peuvent surgir de toute leur gamme sur la toile "

Véronique JOGUET s’installe à Perpignan en 1981. La lumière, la diversité des tons et la beauté des paysages languedociens, ravive sa passion de jeunesse pour la peinture. Sans tarder, elle s’inscrit aux cours des Beaux Arts de Perpignan où, devenue l’élève de Germain BONEL, elle affirme sa technique du dessin et de la peinture.

Durant plusieurs années, Véronique JOGUET consacre de longues heures à peindre, se laissant guider par sa sensibilité. En mai 1994, la galerie « Art Majeur » de Perpignan organise sa première exposition. Les toiles présentées révèlent la nette prédilection de l’artiste pour une peinture enlevée, réalisée par des empâtements forts en matière et en couleur.

Sur ses toiles, la nature se métamorphose au gré de son inspiration, les fleurs exubérantes s’épanouissent, les coupes de fruits abondantes éclatent de couleurs et de démesure, les garrigues, les vignobles, les plaines d’oliviers s’animent sous les éclats de lumière. Les paysages s’imposent au regard, mêlant dans des tons vifs, douceur et force des reliefs, conduisant l’œil au détail d’un casot ou d’une chapelle romane. Sous le pinceau, les vestiges des temps passés ressurgissent, tels ces châteaux cathares plantés sur leur piton rocheux et dressés vers le ciel.

Le peintre s’accomplit dans la fameuse formule : « l’art est une abstraction, tirez-le de la nature en rêvant devant ». Véronique JOGUET saisit sur le vif des compositions improvisées, brossant avec force iris, tulipes, grenades, terres aux tons dégradés, bleus du ciel, des étangs et de la mer."

Véronique JOGUET va en avant d’elle même, puisant son inspiration partout et toujours, s’imprégnant au fil de ses voyages d’émotions, d’impressions, de couleurs et de lumières, livrées sur la toile à son retour. Ses souvenirs prennent corps dans des séries de toiles qui déclinent le thème aimé en diverses variantes : douceur de tons pour ces paisibles vallons et collines d’Andalousie , rigueur du trait et couleurs percutantes pour la modernité des hauts immeubles de Manhattan, jeux de lumières pour la savane africaine…

Des tons chatoyants et flamboyants s’entremêlent, libèrent l’espace et se réalisent en une harmonie ordonnée. L’image prolonge le rêve et, au-delà du regard, se dessine le dialogue quasi mystique qui lie l’artiste à son modèle. Elle saisit la nature, simplement et, par sa passion, la fait vivre dans toute son intensité.